Les tableaux de lumière
 
 
    Clément des Rosiers est vraiment fier de présenter au public sa technique originale de fusion / agglomération de verre recyclé. Celle-ci lui permet de créer de magnifiques « tableaux de lumière » d’une beauté cristalline et de transparence tridimensionnelle.
 
    En fait, cette technique inventée par Clément des Rosiers pour créer et produire ses œuvres est très probablement unique au Québec , si ce n’est au monde ! Elle est le fruit de ses recherches patientes et de persévérantes  expérimentations sur un matériau réputé très difficile à remettre en forme.
    Tout le verre contenu dans ces tableaux (tuiles de 6 x 6 pouces ou 150 X 150 mm ) provient exclusivement de bouteilles  de verre usagées  (vin, alcool, etc.) il est recyclé dans un premier temps, par l’éclatament en tessons et par le concassage en granules et poudre. Par la suite il est utilisé comme une nouvelle matière première et soigneusement déposé dans des moules pour créer un tableau unique. La cuisson qui se fait dans un four à haute température est arrêtée au point critique, juste avant que le verre se liquéfie.
 
    Les formes figuratives ou abstraites sont toutes obtenues par la juxtaposition judicieuse et soignée de ces tessons et granules. Les variantes de teinte et d’intensité, de même que les dégradés de couleur sont réalisés par des superposions subtiles de verre coloré, sans aucun additif ou pigment ajouté. Il n’y a que du verre recyclé. Quant aux différentes textures, elles sont façonées par l’utilisation de verre de granulométries spécifiques.
 
 
    Après cuisson, les arêtes tranchantes du verre ont toutes fondu, laissant place à une surface toute en relief, bosselée de douces ondulations aux formes du dessin.
 
    Chaque pièce est signée à même la masse par l’introduction sous les granules de verre, d’un fil de laiton recourbé aux initiales de l‘artiste (Cl) avant la fusion. Cette signature est visible au verso de la pièce.
 
 
    Comme chaque « tableau de lumière » contient le verre d’environ deux bouteilles jetées au recyclage, cette forme d’art s’inscrit humblement dans la pensée écologique d’un développement durable (surtout que le recyclage industriel du verre est très problématique en région).
 
 
100% verre recyclé
 
 
 
Vous savez, je pense parfois qu’il me serait beaucoup plus simple, pour fondre mes « Tableaux de Lumière », de mettre de côté les bouteilles usagées qu’on trouve dans les centres de tri, parfois crasseuses, toujours garnies d’étiquettes bien collées, de bagues métalliques, très rares en couleurs autres que verte, et surtout  « incompatibles «  entre elles (voir onglet : Technique »)
 
Je pourrais acheter, à prix à peine plus cher, de belles plaques de verre plat, tellement plus simple à travailler, calibré en laboratoire pour la compatibilité de toutes les magnifiques couleurs qu’offre l’industrie du verre-fusion  (coefficient 90 ou 96). Je pourrais faire tous mes achats dans une belle boutique de Montréal, plutôt que de courir les centres de tri.
 
Je n’aurais plus de perte dûes aux tensions internes des verres incompatibles, Je disposerais d’une gamme chromatique complète, ajoutant les rouges,les orange et les violets à ma palette, disponibles en diverses teintes et transparences.
 
Je dois admettre que je suis un peu fou… de continuer , presque de chercher les difficultés avec un produit capricieux, à disponibilité aléatoire, difficile à mettre en forme….Mais d’autre part  je suis tellement enthousiasmé des réussites actuelles et de la variété de présentation que mon imagination fait surgir. Il y a en moi, un je ne sais quoi qui me pousse à développer, contre vents et marées,  l’utilisation des bouteilles usagées pour créer de magnifiques œuvres,… une sorte de défi
 
Aussi parfois j’ai conscience  de participer, à mon humble mesure. au sauvetage de la petite planète bleue qui vogue là-bas sur une orbite de l’étoile-Soleil, dans la galaxie nommée Voie Lactée, quelque part dans l’Univers.
 
Le défi du verre recyclé